Minéraux et oligo-éléments

Écrit par les experts Ooreka

Les minéraux et oligots-éléments font partie des éléments de composition des compléments alimentaires avec : les vitamines, les antioxydants, les acides gras essentiels, acides aminés et protéines, les flavonoïdes, les plantes et préparations, les fibres et les excipients.

Minéraux et oligo-éléments : définitions

Fournis en quantité suffisante par une alimentation équilibrée, les oligo-éléments sont des éléments indispensables pour notre santé.

Assurant de nombreuses fonctions vitales, leurs besoins varient selon l'âge, le sexe, les modes de vie et les saisons.

Les minéraux

Les minéraux, par exemple le souffre, le chlore, le calcium, le sodium, le phosphore, le magnésium ou le potassium, sont des molécules présentent en quantité importante dans certaines structures de l'organisme, comme les os ou les ongles. Ils représentent entre 4 et 5% de notre masse corporelle.

Ces substances sont appelées sels minéraux ou encore macro-éléments lorsqu'on les trouve en très grande quantité dans l'organisme.

On parle de micro-élements ou oligoéléments, lorsqu'elles y sont en très petites quantités.

Les oligo-éléments

D'autres minéraux n'existent qu'en petite quantité. On parle alors d'oligo-éléments. Ils entrent en proportion infime dans la composition de l'organisme. C'est le cas du manganèse, du silicium ou encire du cuivre.

Les oligo-éléments essentiels sont :

  • le fer ;
  • le fluor ;
  • l'iode ;
  • le cobalt ;
  • le cuivre ;
  • le manganèse ;
  • le molybdène ;
  • le nickel ;
  • le sélénium ;
  • le vanadium ;
  • le zinc ;
  • l'étain.

On peut augmenter leur quantité dans l'organisme grâce à des compléments alimentaires.

D'autres, comme l'aluminium, l'arsenic, le baryum, le brome, le silicium, l'argent et le titane semblent moins importants pour le bon fonctionnement de l'organisme. Ils peuvent même devenir toxiques s'ils sont absorbés en trop forte quantité.

Les modes d'actions des minéraux et oligo-éléments

Les oligo-éléments et minéraux peuvent être stockés dans l'organisme et mis en réserve. Lors de leur utilisation, ils vont subir des réactions d'oxydation, de réduction, de méthylation, sous l'influence d'enzymes spécifiques au fonctionnement desquels ils sont essentiels.

Leur fonction dans la protéine

Lorsqu'ils se lient aux enzymes, les oligo-éléments et les minéraux changent la conformation des protéines. La liaison qui a alors lieu entre un métal et son enzyme est spécifique du métal dont il est question.

Certains oligo-éléments comme le cobalt, entrent en outre dans la structure de la vitamine B12, il est alors essentiel à sa composition.

Leur fonction hormonale

Certains oligo-éléments entrent également de manière indirecte dans la constitution des signaux hormonaux par leur action lors de la synthèse de l'hormone par l'organisme. Ils peuvent en outre faciliter ou au contraire inhiber la reconnaissance de l'hormone par son récepteur.

Exemple : L'iode intervient directement sur les hormones thyroïdiennes.

Leur fonction immunitaire

Chez l'homme, les oligo-éléments participent au bon fonctionnement du système immunitaire c'est-à-dire au système de protection de l'organisme contre les agressions (bactéries, virus, etc.). Ils participent en outre à la lutte contre les radicaux libres qui détruisent les cellules, (action antioxydante).

Leur rôle structural

Bien qu'ils soient présents en très faibles quantités pour les oligo-éléments et en plus grande quantité dans l'organisme pour les minéraux, ces deux types de substances interviennent dans la composition du corps pour renforcer la solidité de certains tissus en particulier. C'est le cas du fluor sur le tissu osseux dentaire.

Leur absorption par l'organisme

L'absorption est l'étape d'assimilation des nutriments contenus dans les aliments lors de la digestion.

Dans le cas des oligo-éléments et des sels minéraux, elle s'effectue à travers la muqueuse de l'intestin grêle. Ils passeront de la paroi de l'intestin, dans le sang. Au niveau du foie, les oligo-éléments sont placés en réserve. Au niveau des tissus, ils sont liés à des protéines de stockage spécifiques ou non.

De nombreux tissus de l'organisme sont capables d'excréter les métaux, par exemple la peau lors de la sudation, les poumons avec la respiration, le rein ou le foie.

On constate une excrétion biliaire pour le cuivre, le fer, manganèse, nickel, strontium, vanadium. On constate une excrétion urinaire pour le chrome, le cobalt, sélénium, molybdène.

Certaines maladies génétiques entraînent des dérèglements du stockage des oligo-éléments, des problèmes de surcharge comme la maladie de Wilson ou l'hémochromatose génétique.

Les oligo-éléments et minéraux dans l'alimentation

Les oligo-éléments et les minéraux sont présents naturellement dans certains aliments :

  • Le lait et les produits laitiers d'une manière générale sont source de calcium.
  • Les viandes, charcuteries, abats sont source de fer.
  • Les poissons sont source d'iode.
  • Les céréales complètes sont riches en fer, magnésium et en fibres.
  • Les fruits et pommes de terre regorgent de potassium et de vitamines.
  • Les légumes et salades apportent magnésium et potassium.
  • Les légumes secs sont sources de calcium, fer et magnésium.
  • Les eaux minérales apportent calcium, magnésium et potassium pour certaines.

Oligo-éléments et minéraux dans les compléments alimentaires

Les besoins en minéraux et en oligo-éléments varient en fonction de l'âge, du sexe, des habitudes de vie comme le sport, le tabagisme, les régimes végétariens, végétaliens, etc S'alimenter d'une manière équilibrée est le meilleur moyen de couvrir les besoins de l'organisme en sels minéraux et oligo-éléments.

Néanmoins, certains déséquilibres comme la diarrhée et la transpiration excessive peuvent subvenir et entraîner des pertes et des déséquilibres en minéraux. Dans ces deux cas, les pertes en sodium et en potassium notamment peuvent devenir critiques et nécessiter l'administration d'une solution riche en minéraux pour éviter des problèmes graves d'insuffisance rénale, hépatique ou cardiaque.

Utilisés en compléments alimentaires, les minéraux et oligots-éléments fournissent des compléments de nutriments ou de substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique (vitamines, minéraux, acides gras, acides aminés).

Minéraux et oligo-éléments : pour qui ?

Les minéraux et oligo-éléments sont indispensables à tous. Cependant, certains personnes en ont besoin plus que d'autres. C'est le cas pour :

  • Les bébés, qui ont besoin de vitamine D. Elle devrait idéalement être apportée par leur alimentation, mais elle est souvent donnée en complément alimentaire.
  • Les femmes, qui ont des besoins en fer 77 % plus élevés que les hommes et cela dès la puberté (apparition des règles et/ou accouchements).
  • Les femmes en période de ménopause, qui ont en outre, des besoins en calcium plus élevés (solidité des os).
  • Les sportifs, qu'ils soient haltérophiles, coureurs, athlètes, ils ont besoin de compléter leur alimentation par des compléments alimentaires contenant des minéraux et oligo-éléments pour compenser leur perte lors de l'effort musculaire intense.

Cependant, les compléments alimentaires en oligo-éléments et sels minéraux ne sont pas considérés comme des médicaments. Ils ont une action physiologique mais non pharmacologique.

Malgré cela, des analyses tendent à montrer qu'un surdosage d'oligo-éléments, de sels minéraux et de vitamines, augmenterait les risques de mortalité (cuivre, magnésium, fer, zinc), notamment chez la femme âgée.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
claude andurand

hypnothérapeute, thérapie brève, orienté solutions | cabinet de psychothérapie

Expert

patrice bauget

atrapuncture (méthode naturelle ancienne)

Expert

helenka madjarevic

thérapeute spécialisée en réflexologie 3d

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.