Les précautions

Écrit par les experts Ooreka

La consommation de compléments alimentaires n'est pas à prendre à la légère. Même s'il ne s'agit pas de médicament à proprement parler, ceux-ci apportent des nutriments à votre corps et doivent donc être encadrés pour éviter toutes carences ou - à l'opposé - tout surdosage.

L'utilisation

Afin d'obtenir les résultats escomptés et ne pas prendre de risques pour votre santé, il est recommandé de prendre les compléments alimentaires sur des périodes d'une durée définie en suivant les recommandations de dosage et d'emploi.

L'Anses (Agence nationale de sécurité alimentaire) estime que les compléments alimentaires doivent être réservés aux cas de carences avérées et pris dans le cadre d'un véritable suivi médical, en particulier chez les femmes enceintes qui prennent des compléments riches en iode ou en vitamine D.

Le dosage

Les doses à respecter sont celles qui sont indiquées dans les conseils d'utilisation de chaque produit et qui sont fonction des dosages du produit en question.

Il est possible de prendre deux compléments alimentaires en même temps.

Exemple : vous pouvez prendre à la fois un complément solaire et du magnésium.

La durée

Les compléments alimentaires doivent être pris épisodiquement. La durée d'une cure varie le plus souvent entre 15 jours et un mois. En fonction des besoins, elle peut être renouvelée.

Aucun complément alimentaire ne doit être pris sur une durée indéterminée et par exemple, constituer un élément de votre petit déjeuner. Votre consommation doit être impérativement limitée dans le temps.

Attention : certains produits - en particulier ceux ayant une action drainante ou éliminatrice - ne doivent pas être pris trop longtemps (pas plus d'un mois consécutif) afin de ne pas fatiguer l'organisme et de ne pas générer de carences.


Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !