Sommaire

Lutter contre l’anémie

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

L’anémie est une diminution du nombre de globules rouges dans le sang. Elle peut avoir des origines diverses et entraîne souvent une perte d’appétit, une importante fatigue et divers troubles métaboliques.

Elle peut être due à une pathologie grave ou bénigne, mais il est dans tous les cas important de savoir comment réagir et de savoir comment lutter contre l’anémie.

 

 

1. Déterminez l’origine de l’anémie

Avant d’envisager un traitement de l’anémie, il est primordial d’en identifier la cause, car elle peut traduire une maladie aussi bien bénigne que grave. Une anémie peut en effet être due, par exemple, à des règles abondantes, à une grossesse ou à de véritables pathologies telles que des cancers, des cardiopathies...

Il faut donc dans un premier temps écarter toutes les causes potentiellement graves puis mettre en place le traitement adapté.

Cette première étape passe donc par une consultation médicale auprès d’un médecin qui, le cas échéant, demandera des examens complémentaires.

Le traitement varie ensuite en fonction du type d’anémie détecté.

On fera ainsi en sorte :

  • de combler les carences (en fer, en vitamines B9 et B12) ;
  • de limiter les règles abondantes à l’aide d’un traitement hormonal adapté ;
  • de traiter la pathologie à l’origine de l’anémie ;
  • de prescrire de la vitamine B6 en cas d’anémie sidéroblastique (synthèse insuffisante de l’hémoglobine) ;
  • de prendre des immunosuppresseurs et/ou des corticostéroïdes en cas d’anémie hémolytique...

Chaque anémie aura donc une prise en charge spécifique.

2. Prévenez l’anémie

Pour les personnes qui sont sujettes à une anémie sans gravité, il est possible de la prévenir en mettant en place quelques mesures simples :

  • Consommez des aliments riches :
    • en fer tels que les palourdes, du foie, des rognons, du boudin, des lentilles, du tofu...
    • en vitamine B9 tels que le foie de volaille, le thon, les légumes verts (tous ceux à feuilles vert foncé), la banane, les arachides (noix, noisettes, cacahuètes...), les pois chiches (les légumineuses en général), les œufs durs...
    • en vitamine B12 tels que le foie et les rognons là encore, les poissons gras, le jaune d’œuf, les crevettes...
  • Prenez de la vitamine C pour améliorer l’assimilation du fer.
  • Évitez de consommer du thé, notamment du thé très infusé (vous pouvez prendre du thé rouge ou rooibos) ainsi que du café (caféine en général).

3. Traitez l’anémie avec l'homéopathie

L’anémie sera traitée en homéopathie en complément des traitements classiques.

  • La fatigue sera traitée avec Zincum metallicum en 7 CH.
  • En cas de saignements :
    • Dans les semaines ou les mois précédents, prenez China en 5 CH et Ferrum metallicum en 7 CH à raison d'1 granule matin et soir.
    • Répétitifs sur une longue période, prenez Vipera berus (même posologie).
  • Ferrum metallicum en 5 CH est également intéressant en cas d’anémie due à des pathologies telles que des cancers, des polyarthrites, etc. Prenez 5 granules par jour. En cas de teint blafard, prenez-le en 4 CH à raison de 5 granules trois fois par jour.
  • En cas de perte de poids importante et de baisse de vitalité, on recommande Natrum muriaticum en 30 CH à raison d’une dose par semaine.
Consulter la fiche pratique Ooreka

4. Utilisez la phytothérapie contre l’anémie

Pour prévenir les anémies grâce à la phytothérapie, mélangez et buvez à jeun tous les matins :

  • une demi-cuillerée de mélasse de caroube ;
  • une cuillère à soupe de jus de citron fraîchement pressé ;
  • un demi-verre d’eau tiédie.

Pour prendre en charge les anémies légères :

  • Récupérez la chair d’un avocat et écrasez-la.
  • Ajoutez-y une cuillère à soupe de jus de citron fraîchement pressé.
  • Mangez cette préparation sur du pain tous les jours pendant un mois.

En cas d’anémie due à des règles trop abondantes, prenez tout simplement deux à trois cuillerées à café de mélasse de caroube par jour.

5. Prenez des compléments alimentaires pour les anémies ferriprives

En cas d’anémie ferriprive (manque de fer), certains compléments alimentaires permettent de faire rapidement remonter le taux de fer.

Parmi ceux existants citons :

  • la spiruline, une algue qu’on peut saupoudrer dans ses salades, ses soupes ou prendre en comprimés ou encore en poudre à raison de 1 à 3 g (2 à 6 comprimés) par jour ;
  • le sulfate ferreux (substance qu’on retrouve dans des médicaments tels que le Tardiféron®) à raison de 1 à 3 comprimés de 300 mg par jour au moment des repas ;
  • le chlorure de magnésium : prendre un verre matin (à jeun) et soir pendant quelques jours ;
  • l’argile verte à raison d’une cuillerée à café par jour dans un verre d’eau ;
  • l’orotate de fer à raison d'1 gélule de 150 mg par jour ;
  • le complexe Oligofer à raison d’une gélule par jour le matin à jeun ;
  • Floradix fer + plantes à raison d’une cuillerée à soupe (environ 10 ml) deux fois par jour avant ou pendant les repas ;
  • Fer+vit, un complément alimentaire qui favorise l’apport en fer et en vitamines B2, B9, B12 et C à prendre à raison de deux gélules par jour.
Consulter la fiche pratique Ooreka

6. Luttez contre l'anémie avec les huiles essentielles

Certaines huiles essentielles (HE) peuvent aider à lutter contre l’anémie.

  • L’HE de Citron, associée à l’HE de Ravensare à raison d’une goutte de chaque dans 15 ml de miel deux fois par jour.
  • L’HE d’Angélique, soit mélangée à une huile végétale en massage, soit à raison de quelques gouttes sur une compresse chaude que vous appliquerez sur une zone où elle sera agréable.

Matériel pour lutter contre l'anémie

Imprimer
Compléments alimentaires à boire

Compléments alimentaires à boire

10 € les 250 ml

Compléments alimentaires en gélules

Compléments alimentaires en gélules

À partir de 10 €

Comprimés compléments alimentaires

Comprimés compléments alimentaires

Selon nature

Comprimés homéopathiques

Comprimés homéopathiques

Environ 2 € le tube

Huiles essentielles

Huiles essentielles

À partir de 3 € les 10 ml

Mélasse de caroube

Mélasse de caroube

8 €

Spiruline

Spiruline

9 € les 40 comprimés